Accueil » Développement durable » Organismes, techniciens secteur public

Conservation des chauves-souris et aménagements du bâti


Expériences et réalisations

Durant la période estivale, les chauves-souris utilisent assidûment le milieu bâti pour y passer la journée. Dans notre région, bon nombre de colonies de parturition sont installées dans divers types de bâtiments (églises, immeubles scolaires, maisons d’habitation privées ou bâtiments agricoles). Elles peuvent d’ailleurs gîter dans des endroits très variés (volets, cavités de mur, double poutre, grenier…). Derrière la dénomination de "la chauve-souris", se cachent en réalité 34 espèces en France métropolitaine. Toutes ces espèces sont protégées par la loi française et la majorité a un statut d'espèce menacée.
La présence de chauves-souris dans un bâtiment n’exclut pas la réalisation de travaux d’entretien nécessaires au maintien du bon état général de l’édifice. Il convient simplement de respecter un ensemble de règles qui visent à limiter l’impact direct des travaux sur les animaux et à maintenir des conditions favorables à l’occupation du gîte par les chauves-souris. Lors de rénovation ou de construction nouvelles, il est possible de réaliser des aménagements simples visant à favoriser la présence de ces espèces.

Vous trouverez de nombreuses informations sur les chauves-souris dans la plaquette « Les chauves-souris dans les bâtiments » réalisée par le Groupe Chiroptères Rhône-Alpes. N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement. De plus, si vous connaissez des bâtiments dans lesquels se trouvent des chauves-souris, nous sommes intéressés par l’information !

La plaquette « Les chauves-souris dans les bâtiments » a été diffusée gratuitement à toutes les communes de la région Rhône-Alpes. Elle a aussi été mise à disposition de tous les CAUE et SDAP des départements de la région, ainsi qu’aux services de la DRAC et d’architectes conseils spécialisés en construction HQE.

Le GCRA intervient régulièrement sur des bâtiments publics ou privés abritant des chauves-souris afin de concilier usages du bâtiments et préservation des chauves-souris. A ce titre, des aménagements exemplaires ont été réalisés sur la cathédrale de Die (monument historique) en partenariat étroit avec le propriétaire (commune) et le SDAP de la Drôme.. Les objectifs de cette opération ont été pleinement atteints à savoir : le maintien des chauves-souris de manière pérenne et l’éradication des pigeons responsables de nombreuses nuisances. Dans l’Ain, la commune de Rossillon avait programmé des travaux de rénovation de la toiture de l’église, monument historique. Nous avons pu informer Mr le Maire que ces travaux réalisés en été mettraient en péril l’importante colonie de chauves-souris présente dans les combles. Mr le Maire a ainsi tout mis en œuvre auprès des différents services de l’Etat et des entreprises pour réaliser les travaux en l’absence des chauves-souris, soit en hiver. A ce jour, la colonie s’y installe toujours à la belle saison.

Activités

Le Groupe Chiroptères Rhône-Alpes (GCRA) est un réseau transversal du Centre Ornithologique Rhône-Alpes Faune Sauvage (CORA-FS), rassemblant l’ensemble des personnes travaillant ou contribuant à l’étude et la connaissance des chauves-souris en Rhône-Alpes. Le GCRA, dont l’existence remonte à une vingtaine d’années, a de part le passé fait les preuves de ses compétences notamment par la mise en œuvre de plusieurs programmes d'étude, de protection et d'information en faveur des chauves-souris.

En début d’année 2008, la DIREN Rhône-Alpes a confié au GCRA la réalisation du Plan de Restauration des Chiroptères qui s’étale de 2008 à 2012. Il est coordonné par un permanent et ses trois grands objectifs sont l’amélioration des connaissances sur les chauves-souris, la protection de leurs gîtes et la sensibilisation (grand public, professionnels…).

Par ailleurs, le Groupe Chiroptères Rhône-Alpes fait office d’interlocuteur privilégié auprès des services déconcentrés de l’Etat (DIREN, DDAF, DRAC, SDAP…) pour les questions relevant des chauves-souris ou de leurs habitats (naturels ou bâtis).

Dans chaque département de Rhône-Alpes, un responsable du GCRA et d’autres bénévoles peuvent intervenir auprès des collectivités et des particuliers pour toute question concernant la protection des chauves-souris et de leurs gîtes. La majorité des sollicitations par les particuliers a lieu en été, lorsque les colonies de chauves-souris accueillent les nouveaux-nés et sont donc plus "actives" ! Ces interventions sont donc l'occasion d'expliquer aux personnes les enjeux de protection de ces espèces, mais aussi de solutionner les éventuelles gênes dues à leur présence, en favorisant la cohabitation.

Actualités

Les travaux de rénovation dans les bâtiments

La période automnale voit les chauves-souris quitter progressivement les combles et leurs gîtes dans les bâtiments. A partir d'octobre, les travaux de rénovation peuvent être entrepris sans craindre pour la survie des chauves-souris (il convient toutefois de vérifier leur absence afin d'entamer les travaux).